la prévention spécialisée en Seine Maritime est en danger

La prévention spécialisée est née, il y a plus de cinquante ans, d’engagements militants et de personnes qui ne voulaient pas croire au fatalisme social.

Forte de ses utopies, elle s’est impliquée auprès des personnes les plus démunies et sur les territoires les plus précarisés. Par ailleurs, le particularisme départemental veut que la prévention spécialisée soit portée par des associations en Seine-Maritime. Ce n’est pas vain de sens. Cela s’inscrit pleinement dans une logique militante de l’action sociale et adaptée aux caractéristiques locales.

La Prévention Spécialisée répond à une sollicitation des communes qui voient leur jeunesse de plus en plus désœuvrée, révoltée face à la montée du chômage, à la difficulté d’accéder à un premier logement, à une précarité récurrente.

Les éducateurs de Prévention Spécialisée sont présents quotidiennement sur les lieux d’existence des habitants et leur travail de rue est un moyen d’établir une  relation permanente avec les plus démunis.

Les éducateurs de Prévention Spécialisée sont des interlocuteurs privilégiés car ils partagent le capital Culturel et Social des jeunes qu’ils accompagnent individuellement ou collectivement, avec leur famille parfois.

Les éducateurs de Prévention Spécialisée travaillent dans la rue en allant vers les jeunes et ont des liens nombreux avec des partenaires.

Le but premier de la prévention spécialisée est de prévenir et de réduire les risques d’inadaptation sociale et de marginalisation. La prévention spécialisée vise à inscrire ou de réinscrire les personnes exclues ou qui se sont exclues des dispositifs de droit commun.

Actuellement,la prévention spécialisée est financée à hauteur de 90% par le Conseil Général, puisqu’elle s’inscrit dans le schéma départemental de l’Enfance, et de 10% par les communes.

Le budget adopté par le Conseil Général de Seine-Maritime pour 2013 prévoit celui octroyé à la prévention spécialisée diminuer de 50% !  POUR TOUTES LES ASSOCIATIONS en prétextant un recentrage de nos missions sur les 11-18 ans (schéma départementale de l’enfance).

Le Conseil Général estime et explique que les jeunes de 16 à 25 ans sont désormais à la charge des communes, ne laissant aucun délai pour négocier et s’organiser. Il demande donc, du jour pour le lendemain, aux communes de participer à hauteur de 50% au financement de la prévention spécialisée.

« La prévention spécialisée 76 doit vivre » vous propose de suivre nos actions et nos manifestations, de nous suivre et de nous soutenir.

 

Cela signifie licenciements massifs, discrédit du métier d’éducateur de prévention spécialisée et abandon des jeunes jusqu’alors suivis par les associations de prévention spécialisée. L’égalité des chances est remise en cause.

Cela signifie une nouvelle dégradation de la présence sociale sur les territoires les plus précarisés et interroge fortement sur la prise en compte des questions du lien social, de la lutte contre la précarisation des populations et la considération d’une jeunesse bien souvent oubliée par les pouvoirs publics locaux.

Publicités

8 réponses à “la prévention spécialisée en Seine Maritime est en danger

  1. C’est un comble pour un gouvernement de gauche la droite n,auraient jamais fait ça alors changer votre position ne mettes les ados et leurs familles en plus grandes précarité garder le lien social qui se créer avec tout le travail que la prévention effectuer tout les jours mais aussi le travaille de rue qu’il effectus avec les jeunes de 15a25 ans réfléchies et écouter Pour une fois les habitants

  2. la prévention spécialisée est à l’origine de nombreuses initiatives notamment ds l’éconiomie sociale et solidaire (auto écoles sociales ,ressourcerie …).se priver d’elle c’est mettre un terme à ldes initiatives citoyennes . dans les quartiers qui sont en but à des problématiques sociales ,.la prévention spécialisée postule des ressouces positives des personnes et des territoires ,ne la laissons pas disparaitre !ghyslaine saint étienne du rouvray

  3. Je propose d.organiser un théâtre forum avec les d,autres parents et familles comme moi Pour dire combien il est important de garder du lien social , que nos jeunes ne mérite pas qu,on les laisse sans personne pour dialoguer On a besoin de la prévention et tout leurs savoir faire personne ne pourra les remplacer mobilisons nous

  4. Même combat ici dans le Bas-Rhin (67), puisqu’on nous annonce un retrait de 50% du département pour l’année 2014! ‘ »La dépense est non-obligatoire »… Le Conseil Général reste muet, nous commençons à nous organiser, donc votre expérience et votre mobilisation nous intéresse. Courage.
    Le Collectif des Salariés de la Prévention Spécialisée – CSPS –

  5. Il semble que la prévention spécialisée soitmenacée un peu partout en France. Je me demandais si une fédération des différents services de prèv est prévu ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s