Lettre ouverte aux citoyens

 

TELECHARGER LA LETTRE ET N HESITEZ PAS A LA DIFFUSER

 

Merci à tous les élus du Conseil Général de la seine Maritime qui ont votés le budget 2013….

La majorité socialiste du Conseil Général a décidé, le 18 décembre d’amputer la moitié de la dotation budgétaire en faveur de la prévention spécialisée pour 2013. Sur la totalité des salariés des 9 associations, qui existent depuis plusieurs décennies, 50% vont être licenciés !!!

Le Changement c’est maintenant…

Didier Marie, souhaite « fédérer les énergies, faire ensemble, mobiliser les extraordinaires forces d’enthousiasme et d’ingéniosité… » bla, bla, bla, des mots. Où est sa cohérence de politique de l’action sociale ?

Violemment, sans concertation en un mois, Didier Marie oblige les associations à licencier environ 70 éducateurs, personnels techniques, administratifs ou cadres.

La logique des dispositifs de droits communs (Mission Locale, PJJ, CRED, etc), et des appels d’offre ne concernent pas les populations avec lesquelles travaillent les éducateurs de rue (revenu médian faible, par exemple 760 euros INSEE 2007 (seuil de pauvreté 950 euros !!!) sur certains quartiers populaires donc avant la crise, taux de chômage élevé à 40% pour les moins de 25 ans, jeunes en marge de ces dispositifs…).

Alors Mr Didier Marie, qui va avoir accès au Pass Installation, Pass Culture, Pass Sport ?

Cette logique va de nouveau favoriser des replis sur les quartiers, de la souffrance et de la solitude… Il ne va rester sur les communes où nous travaillons que des caméras et de la sécurité…

Où est la cohésion sociale ? Nous ne voulons pas de cette austérité qui va encore fragilisé les citoyens avec qui nous travaillons.

M. Didier Marie ne lutte pas contre les exclusions, il les accentue !!!

Alors Mr Didier Marie, qui va avoir accès à vos 4 axes prioritaires : les solidarités, la jeunesse, les territoires, l’emploi… que vous réaffirmez pour cette année 2013 ?

Le Conseil Général et M. Didier Marie en tête ont préféré diminuer le budget de la prévention spécialisée : 6,8 M€ en 2012/ 3,4 M€ en 2013 sur un budget global de 1,733 milliard d’euros.

Au lieu de Licencier des éducateurs de rue, Didier Marie pouvait agir en concertation avec les communes et les associations à la recherche d’autres solutions.

Il pouvait également réduire le budget de communication qui est l’un des plus élevé de France. Il peut encore et toujours réclamer tout ou partie de la dette de l’Etat (800 M€) au gouvernement socialiste pour être en phase avec ses valeurs (annoncées).

Il y a peut-être d’autres choix que de SAIGNER LES PLUS PRECAIRES !!! Mr Didier Marie a encore la possibilité de revenir sur cette décision arbitraire, cela demande du courage :

« Le courage, c’est de chercher la vérité et de la dire » Jean Jaurès

Mesdames, Messieurs, les citoyens, cette lettre a vocation de vous informer et aussi de vous sensibiliser à cette politique dévastatrice…

  • Une pétition est à signer : change.org sauvons la prévention spécialisée
  • Sur Facebook : sauvons la prévention spécialisée
  • Blog : lapreventionspecialisee76doitvivre.wordpress.com
  • Le collectif de salariés de la Prévention Spécialisée en lutte avec la CGT et SUD
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s